Conférences


Anne-van-Schaik

Mardi, le 12 novembre 2013 à 19h au CITIM

Conférence avec Anne van Schaik (FoE Europe):

Le rôle du secteur financier dans l’accaparement de terres

Depuis les débuts de la crise financière en 2008 et l’envolée des prix des les produits alimentaires, les acteurs du monde financier ont découvert l’agriculture comme moyen de placement. Ils financent des entreprises du secteur alimentaire qui mettent en place des monocultures dans les pays en développement. Or en corollaire, des millions de petits paysans sont expulsés de leurs terres pour faire place aux nouvelles plantations.

Anne van Schaik, responsable campagne de Friends of the Earth Europe, décortiquera la relation entre le monde de la finance et la nouvelle ruée vers les terres agricoles des pays en développement. Quels acteurs sont impliqués et quelle est l’ampleur des investissements ? Quelle est la responsabilité des acteurs financiers dans le phénomène de l’accaparement des terres ?

Mardi, le 12 novembre 2013 à 19h au Centre d’Information Tiers Monde (CITIM), 55, avenue de la Liberté Luxembourg-Gare. Langue : anglais. Entrée gratuite. Une conférence organisée par l’Action Solidarité Tiers Monde (ASTM) dans le cadre de la campagne « La grande braderie des terres ».


Marco-GandarillasMardi, le 19 novembre 2013 à 19h au CITIM

Conférence avec Marco Gandarillas (CEDIB):

Du soja à perte de vue

Dans la région orientale de la Bolivie, l’industrie agricole occupe des millions d’hectares de terres arables. A perte de vue, des monocultures de soja, de sorgho et d’autres plantes oléagineuses produisent pour le marché européen et asiatique. Pour augmenter la production, les investisseurs sont constamment en quête de nouvelles terres. Ainsi la forêt amazonienne, habitée par des tribus indigènes, est peu à peu transformée en pâturages ou en champs de soja.

Marco Gandarillas, directeur du Centre de Documentation et Information Bolivie (CEDIB), connaît bien la région orientale de la Bolivie. Il expliquera comment les entrepreneurs du secteur agro-industriel arrivent à prendre possession des terres indigènes pour agrandir leurs plantations.

Mardi, le 19 novembre 2013 à 19h au Centre d’Information Tiers Monde (CITIM), 55, avenue de la Liberté Luxembourg-Gare. Langue : espagnol (traduction simultanée en français assurée). Entrée gratuite. Une conférence organisée par l’Action Solidarité Tiers Monde (ASTM) dans le cadre de la campagne « La grande braderie des terres ».

Réalisé avec l’appui financier de l’Union européenne. eu


Henk-HobbelinkMardi, le 26 novembre 2013 à 19h au CITIM

Conférence avec Henk Hobbelink (Grain):

La ruée vers les terres agricoles du Sud

Des millions de petits paysans à travers le monde sont expulsés de leurs terres par des entreprises du secteur agro-industriel qui achètent ou louent des surfaces énormes dans les pays en développement pour mettre en place des monocultures. Ce phénomène, connu sous la désignation « accaparement des terres », connaît une nouvelle dimension depuis les débuts de la crise financière en 2008. En l’espace de dix ans, des investisseurs agro-industriels ont pris possession d’environ 45 millions d’hectares de terres arables.

Henk Hobbelink, agronome et coordinateur de l’ONG Grain, donnera une vue d’ensemble sur la problématique de l’accaparement des terres et nous révèlera les dessous d’un phénomène qui prend de l’ampleur. Grain, qui soutient des communautés paysannes dans le monde entier, a été la première institution à tirer les sonnettes d’alarme face à ce problème.

Mardi, le 26 novembre 2013 à 19h au Centre d’Information Tiers Monde (CITIM), 55, avenue de la Liberté Luxembourg-Gare. Langue : anglais. Entrée gratuite. Une conférence organisée par l’Action Solidarité Tiers Monde (ASTM) dans le cadre de la campagne « La grande braderie des terres ».