Agrofuels


Interdire les agrocarburants de première génération

La demande croissante en carburants végétaux est un des moteurs dans la ruée vers les terres agricoles. Bannir la production d’agrocarburants de la première génération, qui sont produits directement à partir de plantes alimentaires, serait donc un moyen très efficace pour enrayer le phénomène de l’accaparement des terres.

Cette demande sur le marché mondial est en grande partie tirée par la politique des pays occidentaux. Les objectifs de l’Union européenne par exemple, qui visent à augmenter la part des agrocarburants dans la consommation d’énergie, ne pourront jamais être atteints sans l’importation massive de biomasse depuis d’autres continents. Les entreprises anticipent ces besoins et investissent massivement dans la mise en place de nouvelles plantations.

Depuis des années, les ONG ne cessent d’interpeller les responsables politiques pour les sensibiliser aux effets pervers des agrocarburants, mais à ce jour, elles ne sont pas encore parvenues à les faire fléchir dans leur approche. Au Luxembourg, une coalition d’ONG s’est constituée sous le nom de „Cerealkillers“ pour lutter contre la promotion des agrocarburants. Pour en savoir plus, il suffit de consulter le site Internet sur www.cerealkiller.lu.

Responsabiliser les entreprises agro-industrielles >

agrofuels